fbpx

Réponse de Pegasus à la COVID-19

Mise à jour le 25 août 2020

Nous suivons les recommandations et les lignes directrices fournies par le gouvernement de l'Ontario. Ces directives changent et sont mises à jour au fur et à mesure que de nouvelles meilleures pratiques sont déterminées. Vous trouverez les directives les plus récentes ici : https://www.ontario.ca/page/government-ontario

Les paragraphes suivants décrivent certains changements spécifiques qui s'appliquent à notre entreprise/industrie. Ces considérations vont des politiques générales pour l'ensemble de l'entreprise aux ajustements de procédure dans des situations spécifiques de prise de photographie. 

Comme la pandémie de la COVID-19 évolue constamment, Pegasus continuera à mettre à jour ses politiques et procédures en fonction de l'évolution des conditions et des lignes directrices relatives aux meilleures pratiques.

Nous demandons à tous les employés et clients de garder à l'esprit qu'il n'y a pas de meilleure protection contre la COVID-19 que le lavage et/ou la désinfection des mains, le maintien d'une distance de six pieds et le port d'un couvre-visage lorsque la distance n'est pas possible.

 

Comment nous nous assurerons que tous les travailleurs savent comment et peuvent se protéger contre l'exposition à la COVID-19 :

 

  • L'examen constant des directives du ministère de la Santé afin de s'assurer que nos procédures sont à jour.
  • Fournir des mises à jour et des avis dans les aires communes
  • Affichage de la liste des symptômes possibles
  • Afficher sur l'ensemble du lieu de travail une signalisation relative à l'hygiène des mains et à l'hygiène respiratoire.
  • Afficher une liste de contrôle pour le dépistage et des panneaux indiquant le masquage obligatoire (pour les visiteurs) à l'entrée principale et à l'entrée secondaire.
  • Signalisation placée dans le couloir menant aux toilettes pour assurer une circulation à sens unique.
  • Encouragez le personnel à rester chez lui s'il présente des symptômes liés à la COVID-19. Il se peut que nous devions prévoir une période d'auto-isolement de deux semaines. Leurs symptômes spécifiques détermineront si cela est nécessaire au cas par cas. 

 

 

 

Comment nous allons faire le dépistage de la COVID-19 :

 

  • Tous les membres du personnel doivent effectuer un dépistage quotidien à domicile à l'aide de la liste de contrôle fournie. S'ils ne réussissent pas le dépistage, ils doivent rester chez eux et consulter un médecin si nécessaire. S'ils réussissent le test à leur arrivée, ils doivent signer une attestation certifiant qu'ils ont effectué et réussi le dépistage.
  • Limitez autant que possible le nombre de visiteurs. Tous les visiteurs doivent se soumettre à un auto-contrôle et signer le registre d'entrée et de sortie.
  • En cas de demande d'intervention, le technicien doit remplir la liste de contrôle avant d'arriver sur place et attester par sa signature qu'il a passé le test avec succès.
  • Le personnel est encouragé à surveiller ses propres symptômes à tout moment.
  • S'il est inquiet, le personnel doit utiliser l'outil d'auto-évaluation disponible à l'adresse suivante https://covid-19.ontario.ca/self-assessment/
  • Si un travailleur présente des symptômes de maladie respiratoire, il doit rester chez lui et communiquer avec son prestataire de soins de santé, Télésanté Ontario ou le bureau local de santé publique.
  • Si un employé s'absente pour raison de maladie, il doit le signaler s'il présente des symptômes de la COVID-19.

 

Comment nous contrôlerons le risque de transmission :

 

  • Pour s'assurer que le personnel maintient une distance physique d'au moins 2 mètres, des panneaux d'éloignement physique ont été placés dans l'ensemble de l'atelier de production. Des barrières physiques seront placées là où les postes de travail ne peuvent pas être déplacés ou lorsque la distanciation n'est pas possible.
  • Certains postes de travail de l'espace de production ont été réaménagés pour assurer une distance de 2 mètres.
  • Dans les espaces de travail plus restreints où il n'est pas possible de s'éloigner suffisamment, le personnel a reçu la consigne de porter les masques qui lui ont été fournis.
  • Un programme de nettoyage quotidien a été mis en place pour désinfecter les surfaces et les objets à fort contact, ainsi que les zones communes. Le personnel responsable doit apposer sa signature lorsque la désinfection est terminée. 
  • Tous les membres du personnel sont tenus de désinfecter leur propre espace de travail à la fin de leur poste de travail.
  • Les espaces de travail partagés (c'est-à-dire les tranches ou découpeuses, les chaises, la pointeuse, la table de production/déjeuner, Xerox) doivent être essuyés après chaque utilisation.
  • Du désinfectant pour les mains a été placé dans toutes les zones de travail communes.
  • Lors de la livraison d'un envoi, le destinataire doit se laver les mains ou utiliser un désinfectant pour les mains.
  • Les réunions se déroulent dans notre aire de production afin de permettre une distance physique adéquate.
  • Permettre au personnel de travailler à domicile lorsque cela est possible afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps.
  • Réduire le nombre de bons de commande/paiements collectés et passer à une méthode de commande en ligne dans la mesure du possible.
  • Tous les documents/paiements soumis doivent être mis dans des sacs dont l'extérieur a été désinfecté avant qu'ils ne pénètrent dans le bâtiment.
  • Si possible, les sacs soumis doivent être laissés pendant un certain temps avant d'être ouverts. Si cela n'est pas possible, la personne qui manipule les sacs doit respecter une hygiène stricte des mains et désinfecter son espace de travail par la suite.
  • Si un travailleur présente des symptômes de maladie respiratoire, comme une toux ou des difficultés à respirer, il doit rester chez lui. 
  • Si un travailleur craint qu'un collègue ne présente des symptômes respiratoires, il doit en parler à son supérieur.
  • Informer le personnel revenant de l'étranger qu'il doit s'isoler pendant 14 jours et surveiller l'apparition de symptômes, même s'ils sont légers.

 

Sur place : Photographie générale

En tant que personnel de première ligne, les équipes de photographes sont davantage exposées aux facteurs de risque. En outre, elles sont notre principal atout pour assurer la sécurité de nos clients.

Nous avons créé des équipes isolées (cohortes) de photographes : Il s'agit de groupes de 2 à 3 personnes qui ne travaillent qu'ensemble. Si un membre du personnel devait être testé positif à la COVID-19, cela minimiserait l'impact sur les clients et les collègues qui doivent s'isoler et se faire tester. Cela rendra la programmation plus difficile, mais en travaillant tous ensemble, nous réduirons au minimum la propagation potentielle du virus.

Tous les photographes doivent remplir l'auto-évaluation COVID-19 en ligne avant de quitter leur résidence. https://covid-19.ontario.ca/self-assessment/

Tous les photographes doivent porter un masque facial avant de sortir de leur véhicule sur le terrain et jusqu'à ce qu'ils soient de retour dans leur véhicule pour le départ.

Les photographes n'enlèveront leur masque sur place que pour manger ou boire pendant une pause, à condition de maintenir une distance de sécurité physique avec toute autre personne, y compris les collègues. Dans la mesure du possible, les pauses et les déjeuners doivent être pris à l'extérieur.

Avant d'entrer dans le bâtiment, le personnel responsable de la photographie se soumettra à la procédure de dépistage de l'école. Si l'école n'a pas mis en place de questionnaire de dépistage, nous en fournirons un pour les dossiers de l'école et de l'entreprise. https://www.niagararegion.ca/health/covid-19/pdf/screening-tool-colour.pdf

Les photographes doivent prendre une photo de leur questionnaire de dépistage rempli et l'envoyer par courriel à hsinwen@pegasus-si.com pour nos archives. L'école conservera la copie papier.

Le personnel chargé de la photographie maintiendra, dans la mesure du possible, une distance de sécurité à tout moment.

Les sujets qui attendent d'être photographiés doivent maintenir une distance de sécurité aussi grande que possible.

Les photographes doivent collaborer avec le personnel de l'école pour assurer la circulation des élèves. Le maintien du flux d'élèves et des mesures de distance de sécurité sera le fruit d'un effort conjoint des photographes et du personnel de l'école. En fin de compte, nous devons laisser au personnel de l'école le soin de faire respecter les mesures de distance mises en place par l'école.

L'administration de l'école est vivement encouragée à planifier à l'avance la manière dont les élèves seront dirigés vers les studios de photographie. Afin de préserver l'intégrité des cohortes d'élèves, nous suggérons fortement d'appeler les cohortes en fonction de leur emplacement dans le bâtiment de l'école. Ainsi, les classes peuvent être dirigées vers l'espace de photographie de manière à minimiser le trafic piétonnier qui pourrait entraîner le mélange de cohortes distinctes.

Il est fortement recommandé que la zone de photographie ait des entrées et des sorties désignées pour aider à maintenir une distance physique sûre.

Afin de réduire les risques de contact étroit entre notre personnel de la photographie et la population scolaire, nous avons supprimé l'utilisation de cartes de balayage. Afin de vérifier que les informations personnelles correspondent bien à la personne photographiée, nous demandons à chaque élève du secondaire de se munir d'un document d'identification. Une ancienne carte d'étudiant ou un horaire courant (sur papier ou sur téléphone) peuvent être montrés à nos photographes avant que les photos ne soient prises. Il est recommandé à l'enseignant de vérifier que les élèves ont bien une pièce d'identité avant qu'ils ne quittent la classe pour se faire photographier. Si cela n'est pas possible, le photographe peut demander à un membre du personnel de l'école de vérifier le nom donné verbalement par l'élève.

Les sujets devant porter un masque ne doivent l'enlever qu'une fois assis devant la caméra et le remettre avant de se lever.

Les miroirs (le cas échéant) sont tenus par les photographes pour que les sujets se regardent mais ne sont pas distribués aux sujets. S'ils sont manipulés, ils doivent être immédiatement désinfectés.

Des flacons pulvérisateurs contenant un désinfectant à base d'alcool sont mis à la disposition de l'ensemble du personnel à des fins multiples :

  • Désinfection des mains du personnel et des sujets
  • Désinfection des accessoires, le cas échéant
  • Assainissement de l'équipement et des surfaces entre les sujets photographiés (p. ex. tabouret de pose)

 

Les photos de classe ne sont pas proposées pour l'instant et les élèves recevront plutôt une photo composite.

 

Sur place : Photographie de la remise des diplômes :

Des rendez-vous sont prévus pour les diplômés des écoles intermédiaires et secondaires.

Les adresses de courriel sont recueillies électroniquement par le photographe auprès des sujets de fin d'études pour l'envoi d'épreuves en ligne.

Les sujets doivent se présenter vêtus d'une chemise blanche à col (et d'une cravate pour les hommes). Aucune chemise n'est offerte sur place.

Pegasus a investi dans plus de 1 000 toges de fin d'études afin qu'elles ne soient utilisées que pour un seul sujet lors d'une séance photo et qu'elles soient désinfectées pendant la nuit avant d'être réutilisées. Les toges usagées doivent être stockées en toute sécurité sur le site. Les épitoges sont désinfectées à l'aide d'un appareil à vapeur entre les sujets.

Désinfectin des mains du sujet avant et après la séance de photo.

 

Ce que nous ferons en cas de risque ou d'exposition présumée à la COVID-19 :

 

  1. Exclure les travailleurs symptomatiques du lieu de travail:

 

  • Si un travailleur se déclare malade ou informe qu'il présente des symptômes ou qu'il est en contact étroit avec une personne présentant des symptômes, il doit passer le test d'auto-évaluation. Il doit ensuite suivre toutes les recommandations données par l'outil, y compris se soumettre à un test et s'auto-isoler. Il doit communiquer avec son médecin ou Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 pour obtenir de plus amples informations sur le test et l'auto-isolation.
  • Si l'employé est très malade, appelez le 911 et informez le ou la téléphoniste que la personne est peut-être atteinte de la COVID-19.
  • Si un membre du personnel présente des symptômes sur le lieu de travail, il doit rentrer chez lui et s'isoler immédiatement. Si l'employé ne peut pas partir immédiatement, il recevra un masque à porter et sera isolé dans une pièce fermée jusqu'à ce qu'il soit en mesure de partir.

2. Communiquer avec la santé publique

  • Conmmuniquer immédiatement avec l'unité locale de santé publique pour obtenir des conseils sur les prochaines étapes.
  • Pour faciliter la recherche des contacts, un registre des visiteurs répertorie toutes les personnes susceptibles d'avoir eu des contacts étroits avec un travailleur infecté, en indiquant leur nom, la date, le numéro de téléphone, le nom de l'entreprise du visiteur et l'heure d'arrivée et de départ.

 

  1. Suivre les conseils de la santé publique

Soutenir les exigences locales en matière de santé publique, qui peuvent inclure l'un des éléments suivants :

  • Les autres employés qui ont été exposés sont avertis et renvoyés chez eux pour qu'ils s'auto-isolent, se surveillent et signalent tout symptôme éventuel lié à la COVID-19
  • Le lieu de travail peut être fermé pendant la désinfection du lieu de travail ou de la zone affectée et de l'équipement
  • Désinfecter dès que possible les surfaces qui peuvent avoir été touchées par le travailleur malade
  • L'auto-isolement pendant au moins 14 jours pour les employés présentant des symptômes et pour ceux qui ont été en contact étroit avec une personne présentant des symptômes ou dont le diagnostic a été confirmé
  • Les travailleurs symptomatiques peuvent être amenés à s'isoler plus longtemps sur les conseils de la santé publique ou de leur prestataire de soins de santé

 

Comment nous aiderons à retrouver les contacts :

  • Tenir à jour les registres de présence
  • Tenir un registre des visiteurs indiquant la date et l'heure de la visite.
  • Tenir à jour un registre des voyages effectués par nos photographes dans le cadre de leur travail, des collègues avec lesquels ils ont récemment travaillé et des personnes qu'ils ont récemment photographiées.  
  • Si un employé est testé positif à la COVID-19, tous les employés qui ont été identifiés comme étant en contact étroit avec cette personne en seront informés.

 

Procédure en cas d'épidémie :

Nous avons préparé une réponse pour trois scénarios d'épidémie :

Une éclosion a été signalée dans une école :

Tous les photographes ayant pénétré dans le bâtiment au cours des 14 derniers jours devront immédiatement s'auto-isoler et subir un test de dépistage de la COVID-19.

Éclosion signalée par le personnel de la photographie :

Toutes les écoles dans lesquelles le membre du personnel infecté est entré au cours des 14 derniers jours seront immédiatement averties. Pegasus peut fournir une liste des élèves qui ont été photographiés directement par le membre du personnel infecté.

La personne infectée, ainsi que tout membre du personnel avec lequel elle a travaillé au cours des 14 derniers jours, devra immédiatement s'auto-isoler et subir un test de dépistage de la COVID-19.

Foyer signalé par le personnel de notre siège social :

Bien que nous nous soyons donné beaucoup de mal pour mettre en œuvre des mesures de sécurité dans nos installations de production, une épidémie n'est pas à exclure. En cas d'épidémie, nos installations seront temporairement fermées, un nettoyage professionnel en profondeur sera effectué et tout membre du personnel ayant pu entrer en contact avec le membre infecté sera invité à s'auto-isoler et à se soumettre à un test.

Comment nous nous assurerons que notre plan de sécurité fonctionne :

  • Confier à un groupe restreint de responsables le soin de veiller au respect de tous les protocoles au sein de leur service.
  • Communiquer toute modification de procédure au personnel par courrier électronique et par voie d'affichage.
  • Nous continuerons à mettre à jour nos politiques et procédures en fonction de l'évolution des conditions et des lignes directrices en matière de bonnes pratiques.